Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Actualités

L’abstention, premier des candidats – Analyse des élections présidentielles 2017 par Johan Livernette

Élections présidentielles 2017 : analyse et pronostics de Johan Livernette


Le milliardaire David Rockefeller est mort !

Le milliardaire et philanthrope américain David Rockefeller s’est éteint dans sa fortune hier à New York, à l’âge de 101 ans.

La voyelle ou consonne de trop en réaction à ce genre d’évènement est généralement facturée au prix d’une belle voiture.

Guère besoin d’épiloguer, tout le monde sait ce que l’on en pense, nous l’espérons en tout cas.

Bisous David.


Metz : la Légion d’ « honneur » pour le grand rabbin Bruno Fiszon

En 2017, l’honneur est propre aux Français non reniés gardés à vue, convoqués à la XVIIe chambre correctionnelle ou en prison.

Cette légion d’horreur est une vraie marque distinctive d’infamie.

l-accolade-de-circonstance-entre-gerard-larcher-et-bruno-fiszon-au-point-commun-inattendu-ils-sont-tous-deux-veterinaires-photo-gilles-wirtz-1488386111

Vu sur le Républicain Lorrain :

À la préfecture, le grand rabbin de Moselle a été fait chevalier de la Légion d’honneur, ce lundi soir à Metz, par le président du Sénat, Gérard Larcher.

« J’ai rarement vu une cérémonie de ce genre d’un si haut niveau. » François Grosdidier, sénateur-maire de Woippy, apprécie en connaisseur. Des cérémonies de remise de la Légion d’honneur, il en a connu des dizaines.

Celle de la préfecture, ce lundi soir, voit le président du Sénat, Gérard Larcher, faire chevalier le grand rabbin de Moselle, Bruno Fiszon. En présence du grand rabbin de France, Haïm Korsia, du président du Consistoire central Joël Mergui, et de très nombreux élus.

« Cette distinction salue un parcours d’une grande spiritualité et du dévouement auprès des citoyens », salue le n°3 de l’État. Vétérinaire, universitaire, spécialiste des virus chez les oiseaux, Bruno Fiszon est devenu rabbin de Thionville en 1991, avant d’être élu grand rabbin de Moselle en 1997. Depuis, il s’est affirmé comme spécialiste de l’abattage rituel, mais pas seulement. Il est aussi le représentant spirituel de la communauté juive de Moselle, département concordataire.

Lire la suite


Jean-Marie Le Pen commente l’actualité : dîner du CRIF, Marine Le Pen, décadence…


Florian Philippot insulte les catholiques sur Twitter

philippot-tweet-copieFlorian Philippot a publié le 14 février dernier un tweet aussi incompréhensible qu’insultant envers les catholiques :

« Avec le mouvement en Marche sur l’eau, Le christique Macron veut multiplier les visas d’Algérie vers la France comme son ancêtre multiplait les pains »,

Il est vrai que la Bible n’est pas tendre avec les mœurs du vice président du Front mariniste (Lévitique 18:22Lévitique 20:13 ; 1 Corinthiens 6:10 entre autres…).

Remballe ta haine envers la religion de la France, ordure !


Nouveau livre de Johan Livernette : « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture »

999999

« Arrachez à la franc-maçonnerie le masque dont elle se couvre et faites-la voir telle qu’elle est »,

avait écrit le pape Léon XIII en 1884 dans son encyclique Humanum genus. À l’occasion du tricentenaire de la franc-maçonnerie, Johan Livernette a suivi cette recommandation à la lettre.

Démasquer la secte maçonnique sous tous ses aspects fut le cheval de bataille de cet auteur catholique engagé. L’action des sociétés secrètes étant décisive dans l’avancée du mondialisme, son étude s’inscrit dans la continuité de son précédent ouvrage Le complot contre Dieu. Rigoureuse et structurée, elle se base sur une abondante documentation et des faits historiques irréfutables.

La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture est certainement l’un des livres les plus complets ayant été écrits sur le sujet.

370 pages

Acheter ce livre par PayPal

Vous pouvez aussi commander La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture en envoyant un chèque de 23,80 euros (19 + 4,80 euros de frais de port) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


13 février 1945, bombardement de Dresde : être Allemand a été leur crime

1945-02 DresdenTard le 13 février 1945, à Dresde, pendant que les habitants fêtaient paisiblement le carnaval, apparaissaient dans le ciel les premiers bombardiers britanniques.

Vers 22 heures, les premières pluies de bombes s’abattent sur la ville ouverte. La « Florence de l’Elbe » est pourtant dénuée de tout intérêt stratégique. Elle n’abrite ni soldats, ni siège de commandement, ni usine importante. C’est par pure folie criminelle que Winston Churchill l’a désignée comme cible à anéantir.

À l’inverse, la ville abrite des centaines de milliers d’Allemands qui ont fui l’invasion soviétique et ses atrocités indicibles. C’est une véritable opération terroriste à laquelle se livre le premier ministre britannique, à l’image des bombes nucléaires lancées quelques mois plus tard contre les civils japonais. Le bombardement est mené quelques jours après la rencontre des trois plus grands criminels contre l’humanité que la terre ait portés. À Yalta, Staline, Churchill et Roosevelt se sont partagé le monde, pour le plus grand malheur de l’Europe.

En trois vagues, ce sont 1 200 bombardiers anglo-américains qui sèment la mort par un véritable déluge de feu. La ville est rayée de la carte sous 650 000 bombes incendiaires ou à fragmentation, malgré la convention internationale qui devait la protéger. Les rues calcinées seront les seules traces du passage des alliées, de leur massacre de masse.
Une convention foulée aux pieds par les futurs vainqueurs de la guerre qui ne reculeront ni devant les meurtres de masse, ni devant les mensonges pour imposer leur nouvel ordre mondial.

Pas plus qu’à Brest, Marseille, Berlin, qu’à Katyn ou Hiroshima et Nagasaki, ce crime contre l’humanité ne sera reconnu. Aucun des véritables criminels contre l’humanité impliqués dans ces attaques n’a jamais été jugé.
Comme chaque année, plusieurs milliers d’Européens rendront, aujourd’hui et ces prochains jours, hommage aux Européens exterminés à Dresde.

A Dresde, en 1950, des Allemands rendent hommage aux morts de Février, dans une ville encore largement en ruine.

Européen, n’oublie jamais !