Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Activités

28 avril 2018 : Mobilisons-nous pour le « Rosaire aux Frontières » !

« Il y a grande pitié au royaume de France ». Comment ne pas entendre résonner ces paroles de l’archange Saint Michel à Sainte Jeanne d’Arc, dans la triste période où se trouve plongé notre pays.

En effet, où trouver du réconfort dans un pays où chaque année, 200 000 enfants sont tués dans le ventre de leur mère, où les cerveaux de nos enfants sont broyés par une éducation nationale qui ne souhaite que les transformer en individus déracinés, coupés de tout déterminisme, où l’avenir pour nos jeunes est au chômage longue durée ou à un emploi avilissant et sous-payé, agrémenté d’une vie sentimentale et familiale chaotique, le tout dans un environnement étranger, hostile et immoral, et où l’avenir pour nos anciens se résume à une capsule qui les enverra doucement « ad patres ».

Parce que nous refusons cette fatalité, mais aussi parce que nous sommes conscients de l’état des forces vives de notre nation, nous nous tournons résolument vers le Ciel. A Notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de France depuis la donation de Sainte Jeanne d’Arc, à Notre Dame, Reine de France depuis la consécration de Louis XIII, à l’archange Saint Michel, protecteur spécifique de la France, à Saint Rémi, Sainte Clotilde, Sainte Geneviève, Saint Louis, roi de France, Sainte Jeanne d’Arc, Sainte Thérèse de Lisieux, et à tous les saints que compte la nation française, nous voulons implorer leur intercession et leur aide.


Durant toute son histoire, la France fut bénie et prospère lorsqu’elle se montra digne des promesses de son baptême, et châtiée durement lorsqu’elle s’en écarta. L’apostasie de notre époque est telle qu’elle tend à faire disparaître notre nation plurimillénaire dans le marasme mondialiste et laïciste.

Comment en sommes-nous arrivés là ? En refusant de vivre intégralement en catholiques. Nous avons pensé pouvoir faire des arrangements, des accommodements ou des concessions. Nous ne sommes allés que de défaites en défaites. Nos ennemis, quant à eux, l’ont d’ailleurs parfaitement compris, à l’image de Jean Jaurès qui déclara à l’Assemblée nationale en 1905 : « Nos adversaires nous ont-ils répondu ? Ont-ils opposé doctrine à doctrine, idéal à idéal ? Ont-ils eu le courage de dresser contre la pensée de la Révolution l’entière pensée catholique qui revendique pour Dieu, pour le Dieu de la révélation chrétienne, le droit non seulement d’inspirer et de guider la société spirituelle, mais de façonner la société civile ? Non, ils se sont dérobés ; ils ont chicané sur des détails d’organisation. Ils n’ont pas affirmé nettement le principe même qui est comme l’âme de l’Eglise. ». Cessons donc de chicaner sur des détails, et affirmons courageusement l’intégralité de la pensée catholique.

Retrouvons-nous pour faire profession publique de notre foi et demander l’aide du ciel dans nos difficultés.

Après le million de Polonais le 7 octobre 2017, la Colombie, l’Irlande, l’Italie, la Croatie… c’est au tour de la France, fille aînée de l’Eglise, de recourir à la puissante intercession de sa mère du Ciel par la prière du chapelet.

Chacun sera jugé selon ses œuvres. Il n’est plus temps de se dérober.

En tant que catholiques, nous refusons que celle qui fut la fille aînée de l’Eglise se retrouve physiquement submergée par des hordes hostiles et conquérantes. Nous refusons de mettre 700 ans, comme les Espagnols, pour retrouver nos terres et nos églises. Nous refusons de laisser les mains libres à ceux qui aujourd’hui comme hier ouvrent les portes de nos villes et détruisent nos frontières. Il va falloir désormais compter avec nous, il y a des catholiques qui ne se rendent pas.

Ô Marie, ô mère chérie, garde au cœur des Français la foi des anciens jours ! Entends du haut du ciel, ce cri de la patrie : catholiques et français toujours !

Rendez-vous le 28/04/2018 pour le réveil de la France catholique !
Inscrivez-vous !
www.rosaire-aux-frontieres.com


Succès pour la conférence à Mulhouse sur le thème : « face à l’invasion migratoire, résistance européenne » !

Dimanche 17 décembre 2017 eut lieu une conférence nationaliste à Mulhouse sur le thème : « face à l’invasion migratoire, résistance européenne ! ».

En préambule, un message du nationaliste Belge Hervé Van Laethem (Mouvement Nation), s’excusant de ne pas avoir pu être présent comme prévu, a été lu à l’assistance.
Ont ensuite pris la parole successivement devant l’auditoire Samuel Klay (Résistance Helvétique, Suisse), Alexandre Gabriac (Civitas) et Thomas Joly (Parti de la France).

La structure Lorraine Nationaliste a répondu présente à cette belle journée riche en rencontres et en camaraderie. Ce sont plusieurs dizaines de participants, jeunes et anciens, femmes et hommes, qui ont écouté des discours engagés et complémentaires en proposant les solutions à apporter face à la submersion migratoire et la décadence imposée par leur République aux nations blanches européennes.

Formez-vous, regroupez-vous, militez sans jamais vous décourager !

En avant !


Ecrivez aux prisonniers politiques pour Noël !

La fin de l’année signifie pour nous autres en liberté fête et famille… Pensez à ceux loin de chez eux, faites comme nous, écrivez aux prisonniers politiques nationalistes !

Noël en taule

Qu’importe aux enfants du hasard
Le verrou qu’on tire sur eux :
Noël n’est pas pour les veinards,
Noël est pour les malchanceux.
Voici la nuit : il n’est pas tard.
Mais la cloche tinte pour eux.

Bon Noël des garçons en taule,
Noël des durs et des filous,
Ceux dont la vie ne fut pas drôle,
La fille que bat le marlou,
Le gars qui suivait mal l’école,
Ils te connaissent comme nous.

Noël derrière les barreaux,
Noël sans arbre et sans bonhomme,
Noël sans feu et sans cadeaux,
C’est celui des lieux où nous sommes,
Où d’autres ont joué leur peau,
Sur la paille dormi leur somme.

Les chefs qui lâchent leurs garçons,
Ceux qui s’enfuient, ceux qui sont riches,
Boivent sec dans leurs réveillons
De la Bavière ou de l’Autriche,
Mais nous autres dans nos prisons,
Nous sommes contre ceux qui trichent.

Je t’adopte, Noël d’ici,
Bon Noël des mauvaises passes :
Tu es le Noël des proscrits,
De ceux qui rient dans les disgrâces,
Des pauvres bougres qu’on trahit,
Et des enfants de bonne race.

Nous savons qu’au dehors, ce soir,
Les amis et les cœurs fidèles,
Les enfants ouvrant dans le noir,
Malgré le sommeil, leurs prunelles,
Évoquent l’heure du revoir
Et tendent leurs mains fraternelles.

Et pour revoir, gens du dehors,
Le vrai Noël de nos enfances,
Il suffit de fermer encore
Nos yeux sur l’ombre de l’absence,
Pour dissiper le mauvais sort
Et faire flamber l’espérance.

Robert Brasillach, « Noël « 1944, fusillé le 6 mars 1945


À la santé de nos morts ! #11nov


17 décembre 2017, Mulhouse : conférence sur le thème : « Face à l’invasion migratoire, résistance européenne ! »

Une petite délégation de Lorraine Nationaliste sera présente à l’occasion de cette conférence unitaire !


Mis à jour de la boutique : l’Insigne Lorraine Nationaliste !

Taille : 1,7 cm carré

Dos : attache pin’s classique

Prix : 10€ sans les frais de port / 12€ avec les frais de port

Détails :
Contours du carré, des alérions et de la croix celtique en couleur doré

Procurez-le vous dans notre boutique !


Lorraine Nationaliste en pèlerinage au Mont-Saint-Michel !

Saint-Michel, priez pour nous, sauvez la France !