Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Victoire de Donald Trump ou le soulèvement de l’Amérique blanche

Après le Brexit, une nouvelle révolte vient de prendre place cette fois en dehors des frontières européennes, à la surprise générale.

Le triomphe a été sans appel pour Donald Trump. Avec à son compte 290 grands électeurs sur les 270 nécessaires pour gagner, Trump remporte la présidentielle haut la main et deviendra le 45e président des États-Unis. Son ennemi démocrate totalise, elle, 218 votes et ne lui reste que ses yeux pour pleurer.

Contre toute attente, les Américains ont su résister au déluge de propagande déversé frénétiquement par l’intégralité des médias internationaux, et ce durant de longs mois.

L’histoire est le théâtre de l’imprévu reste la plus grande leçon à retenir de ces dernières actualités géopolitiques très favorables aux nationalistes de tous les pays.

ap_trump_ohio_jrl_161020_12x5_1600Quels seront les premiers chantiers de Donald Trump en tant que président des États-Unis ?

Économie
: Baisse générale des impôts. Suppression de l’impôt sur les successions. Augmentation du salaire minimum jusqu’à 10 dollars (contre 7,25 actuellement). Démantèlement de toutes les instances de tutelle de l’État sur les banques privées. Remise en cause de la présence des États-Unis au sein de l’OMC. Renégociation du traité de libre-échange nord-américain. Retrait des États-Unis du partenariat transpacifique.

Éducation et famille : Restructuration de la dette des étudiants en lançant un plan d’action confié aux banques. Six semaines de congés payés en guise de congé maternité. Coûts de la garde d’enfants déduits des impôts.

Immigration : Expulsion de 11 millions d’immigrés clandestins. Fin du programme d’accueil des réfugiés syriens. Abrogation du droit du sol. Construction d’un mur de 1600 km entre les États-Unis et le Mexique aux frais de ce dernier. Augmentation par trois du nombre d’agents de l’immigration. Instauration d’une peine de prison fédérale de deux ans minimum à tous les immigrants clandestins expulsés qui reviendraient aux États-Unis.

Sécurité et lutte contre le terrorisme : Lancement d’une opération militaire pour récupérer les puits de pétrole aux mains de Daesh en Syrie et en Irak. Réinstauration de la menace nucléaire. Mis en place d’une collaboration plus étroite avec la Russie. Forte hausse du budget de la Défense. Consolidation des fouilles au corps systématiques. Instauration d’un permis fédéral pour les armes à feu valable dans tous les États américains.

Environnement : Remise en cause de l’engagement des États-Unis sur le traité de Paris sur le climat. Fin du financement public pour les programmes de lutte contre le réchauffement climatique. Relance de la production de charbon et développement de la fracturation hydraulique.

Santé : Abrogation de l’Obamacare. Favorable à l’importation des médicaments délivrés sur ordonnance et pour une baisse des prix. S’est prononcé contre l’avortement affirmant que l’embryon « a un droit fondamental à la vie qui ne peut être enfreint ». Veut annuler les subventions aux établissements de santé pratiquant l’avortement.

Donald Trump et Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien

Il y a bien sûr beaucoup de positif dans cette synthèse de premières mesures politiques, mais la « révolution-Trump » ne risque-t-elle pas de se transformer en « illusion-Trump » au cours de ces quatre prochaines années de présidence à la Maison-Blanche ?

En effet, de nombreuses questions restent en suspens : les lobbys de la finance apatride vont-ils réellement lâcher l’Amérique sous la pression du suffrage universel ? Est-ce vraiment la volonté de Trump – le parti Républicain représentant le système – ?

Quelques jours avant la présidentielle américaine, les conseillers de Donald Trump ont dévoilé les positions officielles du candidat à propos d’Israël.

Un plan de soutien en 16 points a été établi afin de soutenir l’État criminel et les conseillers de Trump évoquent « un lien inébranlable entre les États-Unis et Israël ».

« Dans certains cas, le plan va au-delà des promesses et aborde carrément une stratégie d’aide à la défense de l’État d’Israël »,

précise le site sioniste europe-israel.org.

Comme dirait l’adage, prudence est mère de sûreté. Trump n’est pas ce que nous voulons, mais la vraie victoire d’aujourd’hui reste le réveil du peuple blanc américain qui ose désormais refuser – avec les moyens à sa disposition – la domination de l’Establishment qui le déteste depuis trop longtemps.

Des révoltes éclorera la Révolution Nationale !

Une Réponse

  1. Eric

    Bonjour
    Suis-je le seul à me dire que ce n’est pas si grave que ca que Trump soit president?
    Je le croyais jusqu’au moment où je reçois votre newsletter… ouf… Oui c un réveil du peuple, une rebelion contre le systeme pourri en place qui opprime les gens, les rend esclave, totalement soumis et ignorants, et leur faisant croire que les gens biens sont des moutons et que malheur arrivera a qui sécartera du droit chemin, etc…
    Ce ne sera peut être pas le meilleur président mais il a été choisi et devra etre respectė comme tel meme si certains de ses propos et certaines idées, si c’est vrais sont quand même inquiétants. Je suis d’accord avec vous sur ce point : prudence.
    Si j’en crois les médias et politiques la fin du monde est proche, personne ne pourra se relever de ce cataclysme, le chaos est en route, etc… mais il ne faut pas oublier que si M Trump est président ce jour c’est grâce au laxisme de ses memes personnes, aux mensonges propagés depuis des décennies, et aux mépris de nos valeurs laïc et religieuse, a l’imposition d une pensee unique soit disant bienveillante et ouverte.
    Si seulement un changement radical pouvait se produire en France et au delà…
    A bon entendeur, salut

    9 novembre 2016 à 21 h 08 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s