Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Migrants et Tsiganes choyés : Hollande fait le choix du nomade et de l’étranger (par Jérôme Bourbon)

Nous vivons dans un monde de fous où tout est inversé. Pour s’en convaincre, nous ne prendrons que trois exemples tirés de l’actualité immédiate, l’un concernant François Bergoglio, les deux autres François Hollande.

3256On le sait, le 31 octobre 1517, le moine allemand Martin Luther placardait ses « 95 thèses » sur la porte d’une chapelle de Wittenberg au sud de Berlin. Il est excommunié comme hérétique et cette rupture entraînera des guerres sanglantes dans les décennies suivantes. L’avènement du protestantisme marque la fin de l’homogénéité spirituelle et doctrinale de l’Occident et affaiblit considérablement le catholicisme en Europe même si ce dernier reprend par la suite des couleurs et de la vigueur grâce à la Contre-Réforme décidée par le concile de Trente. Or voilà que Bergoglio qui se prétend le chef de l’Eglise catholique s’est précisément rendu en avion en Suède le 31 octobre pour commémorer le centenaire de la Réforme. « C’est un voyage important, d’un point de vue œcuménique », a souligné François auprès des journalistes présents dans l’avion qui le conduisait de Rome à Malmö. Alors que l’Eglise catholique a toujours combattu le protestantisme au nom de la défense de la foi parce que par, leurs positions, Luther et les siens s’en prenaient aux fondements même de l’Eglise, mettant en question le culte de la Vierge et des saints, le saint sacrifice de la messe, les autres sacrements, la hiérarchie ecclésiastique, la primauté du pape, voici que Bergoglio ne tarit pas d’éloges sur Martin Luther dont il a introduit le 13 octobre, jour anniversaire du miracle du soleil à Fatima, une statue au Vatican devant laquelle il s’est exprimé, érigeant ainsi dans les faits le fondateur de la Réforme en docteur de l’Eglise, en saint à honorer. Ce même 13 octobre Bergoglio a également reçu en cadeau les 95 thèses de Luther et la charte œcuménique en édition prestigieuse. Il en était manifestement ravi à en juger par son éclatant sourire !

Lire la suite sur le site de RIVAROL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s