Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Robert Faurisson condamné à 4 mois de prison pour propos révisionnistes

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi 27 septembre le professeur Robert Faurisson à 4 mois d’emprisonnement avec sursis et une amende pour « diffamation raciale », pour des propos niant l’existence des chambres à gaz nationale-socialistes lors d’une conférence à Téhéran en 2006.

57ea7b7ac36188c8118b4603Robert Faurisson a été condamné à une peine de prison avec sursis, 4 000 euros d’amende, ainsi qu’à verser 3 000 euros de dommages et intérêts à la très sainte LICRA, qui s’était portée partie civile. Un 1 mois de prison ferme et 3 000 euros d’amende avaient été requis à son encontre.

L’ex-professeur de littérature à l’Université de Lyon, qui conteste la réalité imposée de l’holocauste depuis plusieurs dizaines d’années, a déjà été condamné à de multiples reprises pour ces faits. Leur République lui reproche cette fois-ci un entretien vidéo diffusé sur internet en septembre 2014.

Robert Faurisson avait participé les 11 et 12 décembre 2006 à Téhéran à une conférence révisionniste, qui avait suscité une condamnation quasi unanime à travers le monde.

Parmi les propos visés, le professeur Faurisson avait déclaré :

« Le président Ahmadinejad a eu le mot juste, le prétendu « holocauste » des juifs est un mythe, c’est-à-dire une croyance entretenue par la crédulité ou l’ignorance […] Les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique, qui a permis une gigantesque escroquerie politico-financière dont les principaux bénéficiaires sont l’Etat d’Israël et le sionisme international et les principales victimes sont le peuple allemand […] et le peuple palestinien tout entier »

Pour le tribunal, les propos de Robert Faurisson « ne se limitent pas à une critique des représentants politiques de l’Etat d’Israël ou de l’idéologie du sionisme » mais mettent en cause « la communauté juive dans son ensemble ».

Selon le jugement, « l’imputation faite aux juifs d’exploiter un mensonge historique, celui des chambres à gaz et du prétendu génocide, pour permettre une escroquerie politique et financière, présente à l’évidence un caractère diffamatoire ».

Courage professeur !

Une Réponse

  1. vive faurisson

    28 septembre 2016 à 19 h 35 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s