Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Le 30 avril 1945 sonna la fin de l’âge d’or du nationalisme

Le 30 avril 1945, un guide de la nation allemande mourrait. Avec cette disparition et la grande défaite militaire qui s’en suivit, l’Europe plongea petit à petit dans le tombeau.

Le nationalisme blanc ne tarda à connaître une vague de répression sans précédent. Le procès de Nuremberg allait sceller l’avenir des peuples Européens en déclarant suspect – comme disait Bardèche, le visionnaire – tout ce qui touche à la défense de la Patrie, du sol et du sang.

Affiche US 1945La religion de l’Holocauste, véritable clé de voûte des régimes démocratiques en place, fut propagée dans toutes les nations saines, s’attaquant frontalement à leurs défenses immunitaires les plus enracinées.

Les droits de l’Homme, allant de pair avec cette idéologie mondialiste nouvellement créée, reprirent de plus belle, écrasant toutes les bornes de la morale la plus élémentaire. Ces derniers, n’ayant jamais connus un tel rejet que durant l’âge d’or nationaliste que fut le XXe siècle, se retrouveront totalement revivifiés.

Or, rien n’est encore perdu. Nous, nationalistes du XXIe siècle, sommes les maillons d’une longue chaîne historique.

Qui aurait deviné en 1920 ce qu’allait devenir l’Allemagne en 1934 et la France en 1940 ? Perdre l’espoir signifie le remettre à nos ennemis.

Nous aurons notre victoire, et elle sera totale !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s