Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Berlin Avril 1945 – Dernier carré d’une Europe qui va mourir

Fin mars 1945, un millier de survivants de la Charlemagne furent regroupés près de Neustrelitz. A l’appel du brigadeführer Krukenberg plus de six cents d’entre eux se portèrent volontaires pour combattre jusqu’au bout, mais trois cents seulement commandés par le Haupsturmführer Fenet purent s’embarquer sur les neuf camions dont Krukenberg avait pu disposer pour conduire à Berlin ces derniers renforts.

« J’ai emmené avec moi un détachement d’escorte de Français. Les Anglo-Américains se trouvaient à quatre heures de Berlin. Ils auraient pu prendre la ville avant les Russes. Je pensais qu’il fallait tenir au moins jusque-là. Nous nous sommes battus encore une longue semaine. Là où nous étions, le front tenait, mais nous étions sans cesse débordés par les ailes. »

Général Krukenberg Historia HS 32

hommage-1

Dans cette flamme, nos ancêtres voyaient
jadis l’image du soleil invaincu.
Pour nous, hommes de la Waffen SS
la lumière ne saurait s’éteindre.
Nous savons que la nuit et la mort arrivent.
Mais nous savons que le soleil reviendra.
Nous croyons que la vie renaîtra

Henri Fenet

charlemagne

Lire l’article complet sur N.S.R

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s