Mouvement nationaliste pour la France aux Français

25 avril 1214 : Naissance de Louis IX dit Saint-Louis

Louis IX dit Saint-Louis naît à Poissy le 25 avril 1214. Roi de France de la dynastie des capétiens, Louis IX a régné de 1226 à 1270. Au cours de ces années fastueuses pour le pays, il s’est fait aussi bien le protecteur de la justice, de la paix que de la chrétienté, tout en consolidant le pouvoir royal.

Ayant perdu son père très jeune, il est élevé par sa mère, Blanche de Castille. Régente de France, celle-ci fait couronner son fils en 1226 afin de mettre fin aux ambitions néfastes des grands féodaux. Louis IX coiffe la couronne à sa majorité, le 25 avril 1234, puis épouse Marguerite de Provence dès le mois suivant. Son règne sera profondément marqué par l’éducation stricte et pieuse reçue de sa mère, qui désirait plus que tout en faire un parfait et preux chevalier chrétien.

Contre le peuple déicide accusé de nombreux crimes rituels, Louis IX va agir fermement et protéger les Français abusés par les usuriers. En 1240, il organise le « Procès du Talmud » : alors que le Pape avait demandé la destruction du livre, il veut s’assurer qu’il est bien aussi malfaisant que ce que la rumeur en dit. Il convoque quatre rabbins qui débattent avec des ecclésiastiques devant lui. L’infamie du Talmud est prouvée à l’issue des discussions : Louis IX fait brûler en place publique tous les exemplaires saisis du livre maudit et impose le port de la rouelle aux Juifs en 1269.

En 1242, il doit faire face aux révoltes des barons du Midi et remporte deux victoires à Taillebourg et à Saintes contre Henri III, roi d’Angleterre qui soutenait le soulèvement. Après cet épisode, il s’efforce de maintenir la paix au sein du royaume. Sa grande piété, son sens de la justice et la bonté dont il fait preuve inspirent le respect de tous et lui permettent d’asseoir facilement son autorité.

Sa foi sans borne l’amène, en 1248, à organiser la septième croisade en direction de l’Égypte. En juin 1249, il s’empare de Damiette mais essuie une défaite cuisante à Mansourah, en avril 1250. Fait prisonnier, il ne recouvre la liberté qu’en échange d’une rançon. Après quatre années passées en Syrie, il est contraint de rejoindre la France après la mort de sa mère en 1252.

En France, il renforce le pouvoir royal et tente de pacifier le royaume avec patience et équité. Il pose les bases d’un système parlementaire et signe, en 1259, un traité de paix avec le roi d’Angleterre Henri III. Enfin, il fait construire la Sainte-Chapelle ainsi que la Sorbonne en 1257.

Ses obligations de souverain n’effacent pas son devoir de croisé et, dès juillet 1270, il s’embarque à Aigues-Mortes en direction de Tunis. Mais à peine arrivés à destination, le roi et son armée sont victimes de la peste. Louis IX meurt le 25 août, laissant le trône à son fils Philippe III le Hardi.

Prestigieux monarque de son vivant, il apparaît dans la postérité comme l’un des plus grands rois de la dynastie capétienne. Canonisé dès 1297 par Boniface VIII, il reste connu sous le nom de Saint-Louis, ayant même été considéré comme Saint de son vivant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s