Mouvement nationaliste pour la France aux Français

18 mars 1978 : ils ont assassiné François Duprat !

duprat-fnFrançois Duprat est né le 26 octobre 1940 en Corse, à Ajaccio.

En 1958, il adhère à Jeune Nation, fondé par Pierre Sidos, puis au Parti Nationaliste, dont il devient le responsable pour le sud-ouest.

Son activité, et les liens qu’on lui prête avec l’OAS, lui valent alors d’être jugé et emprisonné pour « atteinte à la sûreté de l’État ».

François Duprat participe à la création d’Occident en 1964. Celui-ci deviendra membre du bureau politique du mouvement, avant de démissionner en 1967 par désaccord avec la direction. Il collabore au journal nationaliste RIVAROL et travaillera même étroitement avec Maurice Bardèche.

Considérant Duprat comme son propre fils, l’auteur de « Nuremberg ou la terre promise » fait de lui le rédacteur en chef de Défense de l’Occident, où, il crée de nombreuses publications, dont la Revue d’histoire du fascisme.

À une époque où les nationalistes français se positionnent presque tous unanimement en faveur de l’entité sioniste, Duprat – appuyé par Maurice Bardèche, Pierre Sidos, ainsi que Coston et ploncard d’Assac – insiste sur l’importance de lutter contre l’État criminel d’Israël.

Duprat est de l’équipe qui fonde en 1970 le mouvement Ordre Nouveau. Il impose la création du Front National en juin 1972, conçu initialement comme un rassemblement électoral pour multiplier l’influence d’Ordre Nouveau.

Le 18 mars 1978, une explosion retentit en Seine-Maritime sur la départementale menant à Caudèbec-en-Caux. Le nationaliste se rendait au collège où il enseignait l’histoire quand une bombe télécommandée, placée sous le siège du conducteur, explosa. Duprat meurt sur le coup, sa voiture se retrouve pulvérisée. La femme du martyr, assise à ses côtés, est grièvement blessée, mais échappe miraculeusement à la mort, restant lourdement handicapée.

Aujourd’hui encore, la vérité sur les commanditaires de cet assassinat n’est jamais sortie du puits. Toutes sortes d’hypothèses ont été avancées, la main de l’extrême gauche est fortement privilégiée.

duprat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s