Mouvement nationaliste pour la France aux Français

23 février 1930 : assassinat de Horst Wessel

Horst Wessel est né le 9 octobre 1907 à Bielefeld.

Le jeune homme entre à l’Université Frédéric après avoir terminé ses études secondaires pour suivre le semestre d’été de la faculté de droit. Il y poursuit ses études durant sept semestres successifs jusqu’au mois d’octobre 1929, date à laquelle il quitte définitivement l’université pour se consacrer à plein temps aux activités de la SA et du parti.

MortHW

Horst Wessel entre au NSDAP le 7 décembre 1926. Ses premières activités s’apparentent à celles qu’il menait auparavant, à savoir assurer le service d’ordre au cours des manifestations et meetings organisés par le parti. De 1926 à 1928, Horst Wessel évolue progressivement au sein des unités locales de la SA agissant essentiellement dans les quartiers centraux de Berlin.

Ayant fait ses preuves auprès de Joseph Goebbels, Horst Wessel est envoyé à Vienne de janvier à juillet 1928 pour suivre une formation sur les Hitlerjugend ainsi que sur les méthodes tactiques et l’organisation du parti.

C’est au début de l’année 1929 que Horst Wessel écrit le poème portant initialement le titre Die Fahne hoch, die Reihen dicht geschlossen. C’est ce dernier qui, mis en musique sur l’air d’un ancien chant populaire de marins, devient le Horst-Wessel-Lied après la mort de son auteur, et est adopté comme hymne officiel du parti.

Pour les rouges Wessel est l’homme à abattre au plus vite. Un jour, lorsque le jeune national-socialiste attendait chez lui la visite de l’un de ses camarades SA, quelqu’un toqua à sa porte. Immédiatement après avoir ouvert, un cri lui ordonna de mettre les mains en l’air, Albrecht Höhler, vermine de la pire espèce, fit feu directement au visage de Wessel, qu’il atteint à la mâchoire. Le groupe de personne accompagnant le communiste fait ensuite irruption dans la chambre pour la fouiller à la recherche de documents de propagande et de l’arme de Wessel qu’ils trouvent rapidement dans une armoire.

Horst Wessel est évacué vers le service des urgences de l’hôpital Saint-Joseph de Friedrichshain, il y subit une opération d’urgence de plusieurs heures. La police criminelle note cependant dès le 15 janvier 1930, que l’état de l’intéressé serait sans espoir. Horst Wessel est soigné pendant cinq semaines. Vers le milieu du mois de février, son état se dégrade compte tenu de sa faiblesse. Horst Wessel succombe finalement le 23 février 1930 des suites d’une infection du sang.

Le criminel Höhler est condamné à six ans et un mois de prison, en 1933 il est tué par un commando SA, lors d’un transfert.

Die Fahne hoch devint en mars 1930 l’hymne du NSDAP, ainsi que l’hymne national secondaire de 1933 à 1945. Un film de propagande, Hans Westmar, est réalisé en 1933 en tirant parti de l’histoire de Wessel.

Depuis 1945, selon l’article 86a du Code pénal allemand, le Horst-Wessel-Lied fait partie des signes d’organisations anticonstitutionnelles dont l’interprétation et la diffusion sont interdites. Cette interdiction, qui découle directement du Procès de Nuremberg, concerne aussi la mélodie. Ainsi, même avec d’autres paroles, ce chant reste tout aussi illégal. La tombe de Wessel est détruite en août 2013 pour éviter tout recueillement.

Horst Wessel, honneur à toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s