Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Derniers communiqués du CLAN

Le CLAN (Comité de Liaison et d’Aide Nationaliste) sur internet !

 

Actualité répressive

CLAN.pngÀ l’heure où plus que jamais la criminalité et le terrorisme devraient être les principaux moteurs d’action du gouvernement, ce sont encore les patriotes français qui subissent la répression du système de l’Anti-France.

Le mois de février a bien mal commencé pour les Français.

Révolte de patriotes à Calais :

Le samedi 6 février. Dans la ville envahie de Calais, où une manifestation de Français opposés à l’invasion, aux terroristes islamistes, avait été interdite pour des prétextes fallacieux par le ministre de l’anti France de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, une centaine de patriotes s’étaient rassemblés, décidés à ne plus se laisser museler par les traîtres invasionnistes de leur république.

La répression policière, comme à chaque rassemblement de Français non reniés, a été sévère : vingt personnes ont été interpellées (un cinquième des manifestants), parmi lesquelles, le général (2S) Christian Piquemal, 40 ans de service, ancien président de l’Union Nationale des Parachutistes, ayant commandé la Légion Étrangère pendant 5 ans. Dix d’entre eux ont été placés en garde à vue.

[Lire la suite]

 

 

Compte-rendu du procès d’Yvan Benedetti, jugé pour de minimes critiques envers l’ancien préfet de Lyon

maxnewsworldthree497641-1024x576

Le mardi 16 février 2016 à 14 heures, comparaissait Yvan Benedetti, directeur du journal Jeune Nation, devant la 6ème Chambre du Tribunal correctionnel de Lyon, suite à une plainte de l’ancien préfet de Lyon, M. Jean-François CARENCO.

Notre ami avait fait opposition d’un jugement rendu à la fin de l’année 2015 en son absence, l’ayant condamné à payer, outre de substantiels dommages-intérêts au haut fonctionnaire, une amende de 5 000 euros.

L’ancien préfet de Lyon s’estimait injurié par un article, paru au printemps dernier sur le site Jeune Nation, dans lequel il était observé que sa servilité envers sa hiérarchie, pour persécuter les nationalistes de toujours, lui avait valu une promotion comme préfet d’Isle-de-France, son poste actuel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s