Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Journal « Vosges matin » : Rassemblement d’associations et de villageois anti-racistes pour dénoncer le PNF Lorraine

Mercredi 17 février 2016 eut lieu un rassemblement d’une dizaine de personnes dans le petit village communiste de Portieux, en Lorraine.

Leur objectif ? Dénoncer les agissements du PNF Lorraine, qui aurait collé des affiches « racistes » dans la commune.
En effet, les diverses associations culturelles anti-racistes que compte le village ont décidé de ne pas se laisser faire et de manifester, la sensibilité de quelques personnes âgées ayant été heurtée par d’abominables feuilles géantes prônant les trois couleurs de la France.

La commune a déposé une plainte dans la foulée contre les Français non reniés. Le maire a retiré celle-ci quelques heures plus tard, sans explications précises.

Du calme les gars, ce n’est que du papier ! Quelle tête tirerez-vous le jour de la révolution ?

Vu sur Vosges matin :

18/02/2016VOSGES
LES HABITANTS RÉVOLTÉS PAR DES AFFICHES RACISTES DÉCOUVERTES À PORTIEUX ET VINCEY

VosgesMatin180216
PORTIEUX

« Défends ta peau, défends ton drapeau ». Ce mercredi matin, Portieux s’est réveillée avec de grandes affiches placardées à l’entrée du village au nom du mouvement « Lorraine nationaliste » (Parti nationaliste français), un groupuscule d’extrême droite, protestant contre la dissolution (en 2013) de « L’œuvre française », suite à la mort de Clément Méric, un militant libertaire d’extrême gauche. « La colle des affiches était encore toute fraîche », explique un habitant. « Nous les avons découvertes vers 7 h 30, elles avaient sans doute été apposées peu de temps auparavant. »

Deux heures plus tard, quelques Portessiens et représentants des associations locales se sont rassemblés à l’endroit du forfait, pour lancer un message pacifique. « Ces affiches sont très choquantes. On ne veut pas de cela dans notre commune. Il y a un moment où il faut dire non. »

Les tracts ont aussitôt été enlevés par le premier magistrat de la commune, qui n’a pas souhaité porter plainte : « Moins on en fait, mieux ça vaut », a juste souligné Jean-Paul Bazin.

A Vincey, le même forfait a été découvert sur les panneaux d’affichage situés juste en face de la mairie.

L.M.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s