Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Élections régionales 2015 – Communiqué du Parti Nationaliste Français

2flags

Dimanche 6 décembre aura lieu le premier tour des élections régionales faisant ainsi entrer dans les faits la réforme territoriale voulue par les mondialistes et appliquée par Hollande en 2014.

Son objectif majeur consiste à développer la puissance des régions et de l’intercommunalité. Cela a deux conséquences : d’une part, l’instauration de régions-länders sans réalité historique, économique, et charnelle, va tendre à affaiblir l’autorité de l’Etat et d’autre part, elle contribue à développer des puissantes féodalités régionales.

La destruction des services publics, à laquelle nous assistons, ne sera pas enrayée. Bien au contraire, les services de proximité vont s’éloigner un peu plus des administrés, les bureaux de poste vont continuer à fermer, accélérant la désertification de terroirs entiers de la France.

Contrairement au discours officiel, ce « remodelage du territoire » ne va pas induire d’économies. Les transferts des sièges des administrations, les nouveaux réseaux de communication informatique à mettre en place, l’inévitable relèvement des rémunérations des agents appelés à occuper des postes de plus grande importance au vu de régions agrandies vont coûter très cher.

Ce changement majeur est avant tout inspiré par la Commission européenne qui exige des « réformes » de la France et qui promeut une vision fédéraliste européenne au sein de laquelle les États-nations sont peu à peu démembrés et remplacés par une structure fédérale. La création de grandes régions et de grandes métropoles n’a d’autre sens que de vouloir inscrire ces régions et grandes agglomérations françaises dans une mondialisation qui met en concurrence les territoires et les grandes cités à l’échelon planétaire.

Ces élections vont donc consacrer une nouvelle étape du détricotage des pouvoirs publics et poursuivre la destruction de la souveraineté nationale dissoute dans l’affairisme sans frontières et sans scrupules. Elles vont concourir à la mise en œuvre de ce projet qu’Edmond de Rothschild énonçait en 1971 : « le verrou qui doit sauter, c’est la nation ».

Aucune des listes en présence ne dénonce cette réalité. Toutes veulent s’emparer des pouvoirs régionaux pour mieux renforcer leurs positions en vue des prochaines échéances électorales. Demain comme hier, les partis serviront leurs intérêts avant ceux des Français, s’accommodant sans peine du moule édicté par les cercles de pensée mondialistes et antinationaux.

Pas plus que les précédentes élections, la présente échéance électorale ne changera quoi que ce soit dans l’évolution funeste que subit la France. Au mieux, voter Front National permettra de dévoiler plus rapidement les turpitudes de ce mouvement et son ralliement au système, de le déconsidérer, préparant la voie à l’alternative véritable.

Le système n’est pas réformable. La seule action politique utile est de se former, de s’organiser pour préparer l’inéluctable révolution nationale que les événements exigent. C’est ce à quoi nous travaillons au sein du Parti Nationaliste Français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s