Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Chronologie des attentats de Paris (par Jeune Nation)

Lors d’une conférence de presse tenue tout à l’heure, le procureur a annoncé un bilan de 129 morts, et 352 blessés. Il a également exposé les faits tels que reconstitués et connus par ses services. Ils montrent une action réalisée par trois groupes bien entraînés, équipés et coordonnés.

21h20 : au stade de France, une première explosion se produit rue Rimey, à hauteur de la porte D. Un islamiste a fait exploser le gilet explosif – TAP, piles, détonateur et boulons – qu’il portait. Un passant est tué.

21h25 : à Paris, à l’angle des rue Bichat et Alibert, une Seat Léon noire s’arrête devant le bar Le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge. Armés de fusils d’assaut, ils tirent à une centaine de reprises, faisant 15 morts et 10 blessés très graves.

21h30 : au stade de France, une seconde explosion se produit rue Rimey. Un islamiste, porteur d’un dispositif identique meurt sans faire de victime mortelle.

21h32 : à Paris à l’angle des rues Faubourg du temple et Fontaine au roi, une Seat Léon noire s’arrête devant le bar À la bonne bière et ouvre le feu à une centaine de reprises avec des fusils d’assaut, tuant cinq personnes et blessant très grièvement huit autres.

21h36 : à Paris, au 92 rue Charonne, devant l’établissement la Belle Équipe, une Seat noire s’arrête et ouvre le feu à une centaine de reprises avec un fusil d’assaut, tuant 19 personnes et faisant 9 blessés très graves.

21h40 : à Paris, au 263 boulevard Voltaire, un islamiste entrant au Comptoir Voltaire enclenche le dispositif explosif qu’il porte, similaire à ceux utilisés au Stade de France, mais sans boulons. L’attaque fait un blessé très grave.

21h40 :à Paris, au 50 boulevard voltaire, au Bataclan, trois individus utilisant des fusils d’assaut font irruption dans la salle assassinent de nombreux spectateurs, qu’ils rassemblent ensuite près de la scène pour une prise d’otage.

21h53 : au Stade de France, rue Coquerie, un islamiste appuie sur un détonateur enclenchant la bombe qu’il porte. Il n’y a pas de victime.

00h20 : au Bataclan : l’assaut est donné. Un premier terroriste est tué par les forces d’intervention et par la bombe qu’il portait ; les deux autres terroristes enclenchent le dispositif explosif, similaire à ceux des autres tueurs, mais sans boulons, qu’ils portent. L’attaque a fait 89 morts.

attaques-Paris-2015-749x447

Jeune Nation

2 Réponses

  1. fouquet

    Rassemblons nous a Compiègne, tout les groupe nationnaliste de France pour prendre le departement de l oise .regroupons nôtre armée et rendon un departement à notre peuple ; parle entre vous pour le jour ou tout cela se passeras de grâce , armon nous tous pour une seule région , immigrons nos forrce dans un seul departement pour prendre la France.

    15 novembre 2015 à 6 h 42 min

  2. Pingback: Abdelhamid Abaaoud, brûle en enfer ! | Lorraine Nationaliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s