Mouvement nationaliste pour la France aux Français

La cage aux folles a jugé le vieux lion : Jean-Marie Le Pen a été exclu du Front National !

XVM9471a238-4769-11e5-b1d0-0966282a7cef Le président d’honneur du Front National, en guerre ouverte avec sa fille Marine Le Pen, s’est expliqué pendant trois heures, jeudi, devant le bureau exécutif du parti. La direction lui reproche d’avoir « multiplié les provocations depuis le début de la crise et fragilisé ainsi la ligne et la stratégie ».

L’entretien du Menhir il y a quelques mois dans l’excellent journal RIVAROL n’y est pas pour rien, en maintenant courageusement ses propos sur le Maréchal Pétain et ceux tenus depuis des décennies face aux médias corrompus, cela en fut évidemment de trop pour les tenanciers de la cage aux folles.

Fin de partie jeudi. Après plus de trois heures de débats, au siège du FN à Nanterre, le bureau exécutif a décidé, « à la majorité requise », d’exclure sans aucun remords Jean-Marie Le Pen comme membre du parti qu’il avait fondé. En cette décision, nous constatons une fois de plus la rupture entre le néo-FN d’un côté, et le Menhir, fondateur du parti historique de l’autre. « La décision complète et motivée sera notifiée prochainement à M. Le Pen », indique le FN dans un communiqué.

En l’absence inadmissible de Marine Le Pen et de son bras droit, la folle Florian Philippot, le bureau exécutif réunissait six membres, largement acquis à la présidente du FN : Jean-François Jalkh, président de séance, Nicolas Bay, secrétaire général, Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont, Louis Aliot, compagnon de Marine Le Pen, Wallerand de Saint-Just, trésorier du parti, et Marie-Christine Arnautu, la seule fidèle du Menhir parmi tous ces traîtres.

« Je vais bien sûr contester leur présence et le droit qu’ils ont de me juger », avait confié Jean-Marie Le Pen en arrivant à Nanterre, remportant tous les procès intentés contre lui par le FN.

Marine Le Pen commet une nouvelle fois une faute politique, mais aussi morale. Nous devons respecter les vieux chefs de guerre, nous devons honorer nos parents ! Les adhérents véritablement nationalistes du front n’ont aujourd’hui plus aucune excuse pour persister à agir en son sein. Lorraine Nationaliste les encourage à quitter immédiatement ce parti judéo-compatible de vendus, de franc-maçons, de gaullistes efféminés, et à rejoindre la seule alternative au système, qui se trouve désormais à l’extérieur.

Ici, l’avis politique de Vincent Reynouard sur le sujet.

Une Réponse

  1. Eguybert Darmanch

    Qui trahit son père va trahir ses électeurs ?

    2 juillet 2016 à 13 h 20 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s