Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Entretien avec le rappeur nationaliste Amalek, par Lorraine Nationaliste

Lorraine Nationaliste : Bonjour Amalek et merci d’avoir accepté cette interview pour Lorraine Nationaliste. Pour ceux qui ne te connaitraient pas encore, peux-tu te présenter brièvement et exposer ton parcours ?
Amalek : J’ai un parcours atypique en fait : je suis issu d’une famille de droite mais j’ai pas mal connu la rue durant l’adolescence et au début de ma majorité, par la suite, je suis revenu aux valeurs traditionnelles qu’on m’avait inculqué. Je reste marqué par la rue et j’applique ses codes dans le combat que je mène aux côtés des autres nationalistes pour nettoyer le pays.

LN : Le style radical que tu développes – tant au niveau de la forme que du fond – est assumé et atypique. Est-ce que lors des phases d’écriture tu te forces à grossir le trait ou alors tu es naturellement corrosif dans ta manière de communiquer ?
Amalek : Bonne question, en réalité je ne me force pas à grossir quoi que ce soit, je suis assez excessif par nature alors ça sort tout seul. Après, les gens qui me connaissent pas vont se dire que je suis complètement cinglé alors qu’en réalité je suis quelqu’un d’assez gentil, tant qu’on me casse pas trop les couilles.
Cela ne veut pas dire pour autant que je ne pense pas ce que je dis même si j’emploie un ton qui peut paraître délirant de haine et de violence. Le pire c’est que ça me fait beaucoup rire quand je me réécoute, j’essaye de me mettre à la place d’un gauchiste bien pensant qui tomberait dessus par hasard. Me faire marrer ainsi que mes potes, choquer le bourgeois, c’est ce qui me motive et ça vient assez naturellement.

Amalek1Romero n’aime pas Amalek. C’est bon signe.

LN : De la même manière, tu fais la promotion d’une attitude virile en t’inspirant de modèles Catholiques « street cred ». Les références à Saint-Louis, à la Sainte Inquisition, aux Saintes Croisades ne manquent pas. C’est un sujet qui te tient à cœur ?
Amalek : Les saints et chef de guerre européens de l’époque médiévale sont un peu mes Scarface à moi, c’est normal de les citer et je sais que ça fait plaisir à ceux qui m’écoutent. Les Saintes Croisades et la Sainte Inquisition, ça me parait normal d’en parler puisqu’on vit précisément dans une société privée de ces deux institutions. On ne peut qu’en déplorer l’absence. Je pense que ça règlerait pas mal de problèmes de les remettre au goût du jour.
Le devoir du Chrétien ou du nationaliste, à notre époque, est de faire renaitre dans les cœurs des francs cet esprit de piété et de virilité qu’incarnaient les chevaliers d’antan. Il n’y a que comme ça qu’on se sauvera et qu’on redressera le pays. J’essaye d’y contribuer à mon humble niveau.

« A titre personnel, je n’ai aucun respect pour l’autorité républicaine qui mérite d’être écrasée comme un serpent. »
Amalek

LN : D’ailleurs, je crois savoir que tu invites tes amis à ne pas trop se soucier des lois et de dire et faire ce qu’ils pensent être juste, même si cela peut froisser quelques magistrats parisiens embourgeoisés. Penses-tu que c’est une bonne stratégie d’inciter le milieu patriote, identitaire et nationaliste à être davantage décomplexé face aux représailles du Système ?
Amalek : C’est justement ce que t’apprends dans la rue : quand tu as en face de toi des gens dénués de principes moraux qui cherchent à te dominer, il n’y a qu’en leur en foutant plein la gueule que tu te feras respecter. T’obtiens jamais le respect en réclamant de la dignité, il faut l’imposer. A la manif’ pour tous, on aurait pu prendre l’Élysée, si on avait été 10.000 mecs assez couillus pour leur marcher dessus. Mais des connards d’organisateurs ont cru qu’on aurait gain de cause face à des satanistes en agitant des ballons roses. Il y a des fois où la lâcheté est ô combien pire que la violence.
A titre personnel, je n’ai aucun respect pour l’autorité républicaine qui mérite d’être écrasée comme un serpent. Faut savoir que quand t’as jamais été condamné, tu as très peu de chance de te retrouver en prison même en cas de condamnation à des peines de prison ferme, surtout depuis les réformes de Taubira. Au pire des cas, t’obtiens un bracelet électronique pour peu que tu aies une adresse et une formation ou un job. Donc les casiers vierges n’ont aucune excuse pour leur inaction.

LN : Le titre « #JMLP » de Kroc Blanc – auquel tu as collaboré avec Mc Amor – va bientôt atteindre les 200.000 vues en 3 mois rien que sur YouTube. Il a suscité de nombreuses réactions dans nos milieux ainsi que dans la presse traditionnelle. Pour un secteur aussi restreint que le rap nationaliste, c’est énorme. Comment expliques-tu ce succès ?
Amalek : C’est surement dû à un ensemble de facteurs : la provocation et l’originalité du message à un moment où le rap français pue de plus en plus la merde et s’homosexualise, le rap n’a plus rien de hardcore en dehors de la forme et encore : agiter des fusils, exhiber des liasses de biftons en insultant des mères avec 50 mecs derrière, c’est facile mais ça camoufle de moins en moins un discours qui n’a rien de véritablement subversif. Écoute nos sons et t’entendras vraiment des rappeurs qui prennent des risques en s’exprimant, des mecs qui parlent avec le cœur et dont la rage n’a rien de simulée ou de consensuelle. C’est peut-être le rap natio’ qui va sauver le rap français.
Concernant notre milieu, je pense que notre génération et celle qui vient ont grandi exposées au rap, donc on n’a quasiment tous aimé tel ou tel morceau à un moment donné, même si on est à l’encontre de ce que le rap véhicule comme valeur. Alors le jour où tu entends des mecs qui revendiquent tes propres idées faire du rap, t’apprécies, c’est normal. C’est aussi pour ça que le rap est tant apprécié par les gens, c’est qu’il se veut le porte-parole d’une partie importante de la population.

LN : Entre nous, est-ce que la personne qui était dans le coffre dans le clip va bien ? Aucun acte de maltraitance à confesser ?
Amalek : Tout ce que je peux te dire c’est qu’Amor l’a embarqué avec lui à la fin du clip, dans son coffre, il m’a confié qu’il avait d’autres projets pour elle, mon petit doigt me dit que vous aurez bientôt des nouvelles de la pauvre Fatima, ou Sandrine, je sais plus comment s’appelle cette roulure.

LN : Quels sont tes autres projets en cours ou à venir ?
Amalek : Je vais sortir mon album courant septembre, avec la Grâce de Dieu, par la suite j’ai l’intention de multiplier les collaborations avec différents artistes proches de mes idées, peut-être dans le cadre d’un projet d’album collectif, on verra bien.

LN : Un dernier mot pour finir ?
Amalek : Je salue tout mon public et j’invite ceux qui me connaissent pas à écouter mes sons sur YouTube. Vous pouvez liker mes pages Facebook comme Nous Voulons un Vlad Tepes Français, Sainte Inquisition Nationale et bien sur ma page perso Amalek. Keep calm and shoot the fags !

Propos recueillis par Pierre Petrus pour Lorraine Nationaliste

2 Réponses

  1. Pingback: Entretien avec le rappeur nationaliste Amalek, par Lorraine Nationaliste | Pierre PETRUS

  2. Samuel D'Assenc

    Pour comprendre qui est cette voilée, il faut regarder le clip de MC Amor, « Sandrine ».

    20 août 2015 à 16 h 04 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s