Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Godefroy de Bouillon, héros lorrain !

Qui était Godefroy de Bouillon, ce brave Croisé ayant donné la composition du blason lorrain ?

emile-signol-godefroy-de-bouillon-duc-de-basse-lorraine-elu-avoue-du-saint-sepulcre-de-jerusalem-en-1099-n-7347364-0

Godefroy de Bouillon
, né vers 1058 et mort le 18 juillet 1100 à Jérusalem, est un chevalier franc. Premier souverain du royaume de Jérusalem au terme de la première croisade, il est un descendant de Charlemagne et, comme son illustre ancêtre, un personnage de légende. Il est, dès le Moyen-Âge, considéré comme un héros.

En 1095, le nouveau pape Urbain II appelle à la croisade pour libérer Jérusalem et venir à l’aide de l’Empire byzantin qui est l’objet d’attaques musulmanes. Godefroy de Bouillon est l’un des premiers à répondre à cet appel et devient l’un des principaux chefs de la première croisade. Pour financer son départ, il vend le château de Bouillon. Le départ a lieu le 15 août 1096, accompagné d’une suite nombreuse. Les Croisés ont pour objectif principal de libérer la Terre Sainte des musulmans et d’y établir un Royaume.

Le siège durait depuis des semaines et le sort ne semblait pas décidé à choisir le camp des vainqueurs car si la situation des assiégés n’était pas bonne, celle des assiégeants ne valait guère mieux. Fatigués par les combats, le rude climat et les privations, décimés par les maladies, les Croisés s’affaiblissaient de jour en jour. Un matin, Godefroy, désespéré, implora la Ciel de lui envoyer un signe pour savoir s’il voulait la victoire des armées chrétiennes. Quand il acheva sa prière, trois oiseaux blancs apparurent dans le ciel.

Aussitôt, Godefroy s’écria: “Seigneur, si vous avez décidé de notre victoire, daignez guider la flèche que je vais lancer et permettez que j’abatte un de ces oiseaux”. Il banda son arc et tira. La flèche partit dans les airs et toucha non pas un oiseau, mais les trois en même temps ! Un grand cri s’éleva dans les troupes, on cria au miracle. Godefroy brandit son épée en clamant: “Dieu le veut ! Dieu le veut ! Aux échelles” Les préparatifs rapidement achevés, Godefroy ordonna l’attaque et, au bout de plusieurs heures d’un combat acharné Jérusalem fut prise le 15 juillet 1099. C’est en souvenir de ce jour que les trois oiseaux de Godefroy de Bouillon, devenus alérions, figurent sur le blason Lorrain.

La couronne de Roy de Jérusalem lui est proposée après la prise de la ville, mais il la refuse, arguant qu’il n’est pas digne de porter une couronne d’or là où Jésus-Christ a dû porter une couronne d’épines. Il accepte le titre d’Avoué du Saint-Sépulcre et se contente de la charge de baron.

Ce choix signifie qu’il considère la Terre sainte, et Jérusalem avant tout, comme la propriété du Christ et donc, par extension, du Saint-Siège. Il se positionne ainsi en serviteur, en défenseur de l’Église. Il est nominalement seigneur du Saint-Sépulcre tout en se maintenant sous l’autorité ecclésiastique. Son titre lui confère les responsabilités suivantes : il doit d’abord avec ses vassaux garder Jérusalem et le tombeau du Christ, puis distribuer des terres aux chevaliers, conquérir et pacifier les villes aux alentours, rendre la justice et pérenniser l’économie locale.

Godefroy décède le 18 juillet 1100 en revenant d’une expédition contre le sultan de Damas, vaincu devant Ascalon ; on soupçonne qu’il ait été empoisonné après avoir mangé une pomme de cèdre que lui a offerte l’émir de Césarée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s