Mouvement nationaliste pour la France aux Français

Rapport d’un militant de Lorraine Nationaliste : Rassemblement anti-immigration à Calais, le dimanche 7 septembre 2014

J’arrive à Calais peu avant 14 heures, heure de début du rassemblement. Déjà des barrages de CRS sont en place et on peut entendre la misère antifa vociférer dans les rues, se faisant refouler par la police.

Peu à peu les gens arrivent et on finit par atteindre près d’un millier de participants. Les nervis antifascistes tentent une dernière fois de venir au plus près du rassemblement pour le perturber ; nous venons à ce moment à leur hauteur, et comme à leur habitude de lâche, ils fuient à peine en vue d’une poignée de participants sortant de la foule pour aller à leur rencontre. Ce sera alors le dernier incident de l’extrême-gauche qui a comme toujours montré son efficacité à produire un spectacle de rue pitoyable et inutile.

Je vais par la suite à la rencontre des militants de Jeune Nation présent avec Yvan Benedetti. Peu après, les allocutions commencent : Kevin Reche, responsable du collectif Sauvons Calais ouvre le discours suivi de la présidente des Bleuets Calaisiens. On passe ensuite au représentant du Réseau Identités avant de terminer par Thomas Joly, secrétaire général du Parti de la France et Yvan Benedetti, conseiller municipal de Vénissieux, mais surtout président de l’Œuvre française envers et contre tout. Les deux derniers discours de nos camarades nationalistes posent alors un froid sur quelques personnes non assimilées à notre doctrine. Une femme s’est même mise à réagir violemment au discours d’Yvan Benedetti et se fera évacuer sous les huées.

lnphoto
Par la suite, nous dûmes supporter la marseillaise, ultime symbole de la franc-maçonnerie découlant de la révolution bourgeoise dite « française » de 1789, pour clôturer le rassemblement. Ce dernier peut être pris dans l’ensemble comme une réussite autant que pour le collectif qui l’a organisé, que pour nous autres nationalistes, qui avons pu faire passer notre message et distribuer du matériel militant, autocollants de Jeune Nation, du Parti de la France, etc.

Pour ma part, je suis fier d’avoir été présent pour cette lutte légitime qui devrait s’imposer à tout français non renié, et non abruti par le politiquement correct de cette république nauséeuse.

Nationaliste depuis des années, mais militant actif que depuis quelques mois, c’est par le biais de la télévision et d’internet que j’ai connu Jeune Nation puis la section de ma région : Lorraine Nationaliste. Ma première rencontre avec eux s’est faite lors de la marche commémorative pour Maurice Barrès, organisée le 16 et 17 août 2014. Elle nous éprouva physiquement mais renforça sans conteste notre foi, et fut pour moi très riche en rencontres.

J’espère que d’autres franchiront le pas également, le mouvement a besoin de volontaires, car chaque français se doit d’ouvrir les yeux et de combattre tant qu’il est encore temps la gangrène de notre Patrie. C’est un devoir de rejoindre le combat nationaliste, non pas une option !

Pour la France aux Français !

Louis

Ici, Christiane Taubira commentant le discours d’Yvan Benedetti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s